Comment mettre à profit le financement pour compenser l’inflation et améliorer le pouvoir d’achat

Il ne fait aucun doute que l’inflation est un sujet brûlant sur le marché actuel. Vous le voyez partout – à l’épicerie, à la pompe à essence, dans les restaurants, chez les fabricants – le coût des marchandises a augmenté partout, y compris le vôtre. En mars 2022, le taux annuel d’inflation au Canada a bondi à 6,7 %, le plus élevé depuis janvier 1991 et plus que prévu. La bonne nouvelle est qu’avec les options de financement à la consommation dans votre poche, vous êtes déjà armé pour combattre l’impact de l’inflation.

Les effets de l’inflation sur le comportement des consommateurs en matière de dépenses

Alors que le coût des marchandises continue d’augmenter, les revenus de la plupart des gens demeurent les mêmes. Par conséquent, de nombreux consommateurs surveillent de plus près leur budget, ce qui peut donner lieu à plusieurs résultats différents :

  • Ils ont l’impression de ne plus pouvoir se permettre le projet de rénovation qu’ils souhaitent.
  • Ils pensent qu’ils doivent réduire la quantité de travail qu’ils commandent.
  • Ils établissent un budget serré sans comprendre pleinement ce qu’il peut leur rapporter, ce qui entraîne des déceptions.

Malgré l’impact de l’inflation, nous constatons toujours une demande de plus en plus forte dans le domaine de l’amélioration de l’habitat, ce qui montre un intérêt continu. N’oubliez pas non plus qu’avec la récente augmentation des taux de la Banque du Canada, les taux hypothécaires augmentent également et que le marché du logement se refroidit. Par conséquent, les gens restent plus longtemps dans leur maison actuelle, ce qui signifie qu’ils sont plus susceptibles de dépenser pour des améliorations et des rénovations.

Que cela signifie-t-il pour vous? La vérité est que vous rencontrerez probablement plus d’hésitations. Par contre, nous vous soutiendrons avec des conseils et des techniques que vous pourrez utiliser pour gérer les objections.

Comment répondre aux objections courantes concernant les coûts et l’inflation

Voici quelques conseils à garder à l’esprit lorsque vous parlez à des consommateurs qui ont des objections concernant le coût.

Objection n° 1 : Le projet est trop cher et je ne peux pas me le permettre.

  • Solution : rappelez au client que le fait de fractionner les paiements en petites tranches grâce au financement lui permettra d’élargir son budget et de se procurer ce qu’il veut vraiment, plutôt que de se contenter de ce qu’il pense pouvoir se permettre.

Objection n° 2 : Les coûts d’emprunts sont trop élevés.

  • Solution : on ne peut nier l’effet d’entraînement que l’inflation a eu sur les coûts d’emprunt. Soulignez que le client peut rembourser le prêt à tout moment sans pénalité. Alors oui, le taux d’intérêt et le coût de l’emprunt peuvent sembler plus élevés maintenant, mais plutôt que de reporter le projet, ils peuvent utiliser le financement comme une passerelle pour aller du point A au point B, et rembourser le prêt lorsqu’ils sont en mesure de le faire .

Objection n° 3 : Si je reporte ce projet, le coût diminuera peut-être lorsque la vie reprendra son cours normal.

  • Solution : d’une manière générale, les coûts ne sont pas susceptibles de baisser. Du moins, pas au niveau où ils étaient il y a quelques années. En outre, les problèmes de chaîne d’approvisionnement entraînent toujours des retards, et vous devez donc vous y préparer dès maintenant. Plutôt que de reporter les travaux, profitez de notre gamme de produits de financement pour fixer le prix avant que les coûts n’augmentent davantage et éviter tout retard supplémentaire.

Objection n° 4 : J’ai trop de paiements mensuels à gérer et je ne veux pas me préoccuper d’un autre.

  • Solution : augmenter la période d’amortissement pour réduire l’obligation mensuelle. Cela vous permet de le rendre abordable pour votre client tout en respectant son budget.

Tout cela se résume à l’un des conseils de vente les plus fondamentaux : écouter vos clients. Prenez en compte leurs préoccupations, déterminez la provenance de leurs objections, puis essayez de trouver des solutions pratiques qui les aideront à réaliser le projet (avec vous).

N’oubliez pas que votre directeur (trice) de développement est toujours là pour vous aider en vous donnant d’autres conseils et astuces pour faire passer vos ventes au niveau supérieur !

 

*Les conditions du prêt peuvent varier.